Définition du mot « Pâque » par Jean De Bruynne

Le mot : « Pâque », en hébreu, veut dire « passage ».

C’est la mémoire de cette nuit où le Peuple de Dieu décidé à sortir de l’esclavage d’Egypte, s’est trouvé coincé par la Mer Rouge. Le peuple s’est trouvé pris au piège entre la cavalerie des armées d’Egypte qui le poursuivait et la Mer Rouge qui lui barrait la route. C’est cette nuit-là que sur l’ordre de Dieu, la Mer Rouge, s’est écartée en deux devant le Peuple de Dieu lui ouvrant ainsi le passage. Ce qui était un obstacle est devenu un chemin. Ce qui bouchait la route est devenu la route elle-même. Passage pour franchir la Mer Rouge d’une rive à l’autre. Passage pour traverser la nuit jusqu’au jour. Passage pour franchir l’accès à la Liberté.

Si la Pâque est un passage, cela veut déjà dire qu’il existe toujours au moins un passage.

Nous avons si souvent l’impression que nous vivons dans des impasses. Que nous sommes coincés, emprisonnés, enfermés dans des problèmes sans issues. La Pâque est là, toujours en avant de nous pour nous ouvrir des passages, ouvrir des chemins là où nos yeux ne voient que des murs qui se dressent et qui barrent la route.

Par ailleurs s’il existe toujours un passage c’est que nous serons toujours des gens de passage. La Pâque a toujours été une affaire de nomades, une affaire de migrants et de pèlerins. Si la Pâque ouvre des passages c’est que nous sommes tous appelés à être des passants, à le devenir et à le rester toujours.

Dans la Pâque personne n’est jamais « arrivé », tout le monde est tous les jours en route. Nous serons toujours « les passagers » de la Pâque. On ne peut jamais s’installer dans la Pâque. On est toujours en route et en chemin. C’est pourquoi le Croyant vit en marchant, en campant, en route, en chemin. La Foi conduit à Pâque parce qu’elle se vit toujours dans le provisoire. Être Croyant c’est un appel, c’est une vocation à ouvrir des passages, à découvrir des nouveaux chemins, à tracer, à dégager, à baliser des nouveaux sentiers.

« La Pâque », le passage, cela veut donc dire aussi un chemin, un sentier ou une autoroute, mais toujours une issue. Si la Pâque est un chemin ouvert, un chemin grand ouvert, c’est Jésus lui-même dans l’évangile qui nous dit que c’est lui le chemin, le passage de la Pâque, ce n’est pas une chose, ce n’est pas une réponse toute faite, ce n’est pas une vérité dans les livres, c’est toujours Quelqu’un, c’est toujours une Personne, le passage c’est toujours Dieu lui-même. Dieu n’est jamais un monument, une basilique, une statue ou une cathédrale, Dieu c’est toujours un chemin, un passage, une ouverture. Dieu n’enferme jamais, il n’emprisonne jamais. Dieu n’est jamais un savoir mais toujours Quelqu’un. Dieu ne cherche pas à nous « avoir », à nous « posséder », à nous compter dans ses clients ou sans sa clientèle, Dieu ne cesse de nous appeler : « lève-toi et marche… » Dieu n’est pas un chemin obligatoire, Dieu n’est pas un sens obligatoire comme une loi, Dieu ouvre un passage et ce passage est celui de la liberté parce que cette Pâque est celle d’Amour.

…. La Pâque c’est la Parole de Dieu même qui appelle chaque personne à s’humaniser parce que c’est l’humain qui est la seule image et la ressemblance de Dieu.

La Pâque de Dieu c’est l’Homme.

Le Croyant c’est le jardinier de Dieu.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Message de Monseigneur Lebrun archevêque de Rouen à l’ensemble de son diocèse

Je suis troublé avec vous tous

(Message de l’archevêque aux fidèles)

Le cardinal PHILIPPE BARBARIN vient d’être condamné pour « non-dénonciation de mauvais traitements envers un mineur ». Je ne commente pas cette décision de justice. Elle s’ajoute à d’autres révélations et condamnations de prêtres, d’évêques, de religieux ou religieuses qui ont abusé d’enfants ou de personnes fragiles, crimes terribles. En raison même des processus psychologiques, on peut penser que les victimes n’ont pas toutes parlé. À cela se sont ajoutés des comportements de la hiérarchie et des proches des victimes qui ont étouffé des paroles.

suite du message de Mgr Lebrun archevêque de Rouen

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

“Catholiques, nous vivons une occasion historique à ne pas manquer“

Pédophilie, abus sexuels sur des religieuses, homosexualité au Vatican : l’essayiste François Huguenin (auteur du Pari chrétien, chez Tallandier) revient sur la nouvelle tempête de révélations qui a récemment agité l’Église catholique.

La concomitance du sommet sur la pédophilie, de la parution du livre de Frédéric Martel, Enquête au cœur du Vatican et de la diffusion d’un documentaire d’Éric Quintin et Marie-Pierre Raimbault concernant les abus sur religieuses aura permis de mettre en lumière ce qui lie toutes ces affaires pourtant dissemblables : le culte du secret généralisé dans l’Église catholique, que seule la libération de la parole peut briser, ainsi que le montre magistralement, le film de François Ozon.

Lire la suite sur le site de La Vie

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Vidéos de la Conférence débat L’inouï de l’Evangile Dominique Collin du 29 Février 2019

Dominique Collin nous a passionné durant cette conférence à l’image de son livre Le Christianisme n’existe pas encore. Pour sortir de la panne de transmission de la parole chrétienne dans le monde actuel, Dominique Collin plaide avec brio pour un christianisme susceptible de parler aux femmes et aux hommes d’aujourd’hui. Comment faire émerger un christianisme qui soit communication d’existence ?

Accès au détail de la conférence sous forme de vidéos

 

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Le coup de gueule de sept prêtres du Nord inquiets pour l’Eglise

 

Dans une lettre, 7 prêtres du Nord réagissent contre le cléricalisme et le risque d’une Eglise élitiste. Quelle conséquence aura cette démarche inattendue ?

 

 

Lire l’article

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

6 professions de Foi à méditer

La  nouvelle traduction du Missel devrait arriver en France en 2019 et certaines expressions pourraient être remplacées, par exemple « de même nature que le Père » par « consubstantiel au Père », rendant le credo encore plus incompréhensible à nos contemporains. Nous vous proposons de découvrir 6 professions de foi différentes qui expriment une autre manière de penser Dieu.

1 – La belle Prière de Dom Hélder Camara (1909-1999), son Credo qui nous inspire toujours:

2 – Prière de Mgr Marcel Perrier : à Dieu le Père

3 – Prière sous forme de Crédo de Francis Tisné curé de Saint Lary Soulan

4 – Credo des Eglises Réformées

5 – Le Dieu auquel je ne crois pas de Pedro Arias

6 – Proposition de foi, Gérard Dupont Membre CCB44

7 – O Source de toute Vie, Jacqueline Draillard Membre CCB44

Lire ces professions de Foi

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire