Le groupe « Poursuivre » de Nantes organise une journée de réflexion « Peut-on encore sauver l’Eglise »

Mardi 28 avril de 9 h 30 à 17 h – Conférence de Jean-Louis Jean-Louis Schlegel,sociologue des religions, philosophe, nous aidera à scruter et à saisir la pensée de Hans Kung sur le Thème « Peut-on encore sauver l’Eglise », lycée professionnel et hôtelier  » les apprentis d’Auteuil », chemin du couvent à Bouguenais ,grand parking et bus 36 arrêt caboteurs. déjeuner au restaurant pédagogique.

S’inscrire auprès de Jean Fayret tel 0240718258  ou de Claude Duquoc tel 0253451266 et ceci 15 jours avant la date de la conférence du 28 avril. Le repas est à 22€

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Journée Jacques Musset du 18 Janvier 2020 sur le livre de Joseph Moingt « L’esprit du Christianisme »

Le 18 janvier à l’ensemble scolaire Saint Félix La Salle, la journée de réflexion avec Jacques Musset a rassemblé 47 personnes. Jacques nous a fait découvrir le matin « la vérité du christianisme issu de Jésus ? » et l’après-midi  » le sens du salut chrétien et comment  en témoigner aujourd’hui ? » à partir du livre de Joseph Moingt « L’esprit du christianisme ».

Journée passionnante au cours de laquelle, par groupes, nous avons étudié la seconde prière eucharistique et repérer des éléments qui relevaient du dogmatique, du religieux ou du sacrificiel. La réflexion sur les 2 credo (Nicée et Symbole des Apôtres) au cours de l’après-midi fut l’occasion ensuite d’écrire et d’exprimer des professions de foi issus des différents groupes.

Intervention sur le livre « L’esprit du Christianisme » à lire

Différents Crédos rédigés lors de la Journée en atelier à votre disposition

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Avoir raison cinquante ans trop tôt : la tentative de « déclergification » initiée en France après mai 1968

Avoir Raison cinquante trop tôt : Echanges et Dialogues

C’était en 1968-1969… Un groupe de prêtres à Paris, sans doute sous l’influence de mai 68 et de la prédication du carême de Jean Cardonnel à la Mutualité, prend l’initiative de créer un programme qu’ils disent être de déclergification. Plus largement, on parlera de contestation. Ils sont alors une poignée. Six mois après, ils seront près de mille (francophones de France et d’ailleurs) à avoir signé ce programme. Bien sûr, la plupart d’entre eux sont maintenant décédés ou le seront bientôt… On peut rappeler Louis Evely, Marc Oraison, Jean Cardonnel, Émile Poulat, Robert Davezies parmi les plus connus et puis combien d’autres… On peut citer aussi quelques évêques qui les ont écoutés : Guy Riobé, Jacques Gaillot… mais sans éveiller beaucoup d’écho… et sans doute sans aucun soutien. Entre cette tentative de déclergification et la condamnation du cléricalisme répétée aujourd’hui sans relâche par le Pape François, il y a plus que des convergences, mais il y a aussi cinquante ans de passés…

Lire l’Article sur Garrigues et sentiers à lire

A la suite de cet article Garrigues et sentiers a publié :

Pour la « déclergification », n’attendons pas encore cinquante ans !

L’article de Jacques Meurice Avoir raison cinquante ans trop tôt : la tentative de « déclergification » initiée en France après mai 1968 a suscité un commentaire de Marc Durand qui nous a paru suffisamment important pour que nous le publions sous forme d’article afin d’en faciliter la lecture.

Lire l’article complémentaire sur Garrigues et sentiers à lire

 

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

La pédophilie dans l’Eglise de 1789 à nos jours, Blog de René Poujol

Ce sont les victimes, en sortant de leur silence, qui ont contraint l’Eglise à sortir du sien ! 

La pédophilie dans l’Eglise continue, chez nous, de faire l’actualité avec le procès récent de Bernard Preynat (1), l’attente du verdict définitif concernant le cardinal Barbarin et la poursuite des travaux de la commission Sauvé. Bien des choses essentielles ont été dites sur ce dossier par des théologiens (nes) moralistes, des psychanalystes, psychothérapeutes, canonistes, juristes, sociologues, journalistes… et victimes ! Il manquait le regard de l’historien. C’est désormais chose faite. Le 16 janvier est paru au Seuil : On savait, mais quoi ? avec pour sous-titre : La pédophilie dans l’Eglise, de la Révolution à nos jours. Le livre est signé de Claude Langlois, historien spécialiste du monde catholique. (2) Contre les fantasmes et les approximations, notamment statistiques, Il nous offre une plongée tout à fait éclairante sur les faits, leurs causes probables et les possibles voies de sortie de crise pour l’institution ecclésiale. Tout simplement passionnant !

Suite sur le Blog de René Poujol à lire

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

PEUT-ON ENCORE SAUVER L’ÉGLISE ? Journée de Réflexion organisée par le Groupe Poursuivre de Nantes

Le mardi 28 avril 2020 avec Jean-Louis SCHLEGEL, sociologue des religions, philosophe, qui nous aidera à scruter et à saisir la pensée de Hans KUNG.

Il est encore temps de s’inscrire.

Référents : Claude DUQUOC 02 53 45 12 66 et
            Augustin BARBARA 06 40 36 78 45

Objectif : L’église catholique connaît de nos jours une crise qui reste sans précédent et ceci sur fond d’ébranlement du Christianisme en général. Hans KUNG, théologien de renom, nous offre une critique très riche de l’institution et une étude des problèmes révélant chez lui un amour déçu et une passion pour l’évangile dans son ouvrage « Peut-on encore sauver l’église ? »

Heures et Lieu : 9 h30 à 17 h00 – Lycée professionnel et hôtelier « Les Apprentis d’Auteuil », chemin du Couvent, à Bouguenais (grand parking et bus 36, arrêt : Caboteurs). Déjeuner au restaurant pédagogique.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Lettre inter-groupes – Décembre 2019 – Numéro 17 – La Vie de la Conférence

Après nos Assises, animées et passionnantes, chacun est retourné dans sa ville, nourri d’expériences nouvelles et d’idées à tester.

Parmi nos initiatives qui ont montré leur pertinence, en rencontrant une vraie demande, les « groupes Matthieu » qui, cette saison, deviennent « groupes Jésus ». Nous dépassons les 600 inscriptions (groupes et individuelles) ! Toute une sensibilité cherche à se nourrir, où et comment s’exprimer. Nous avons vu au cours de notre réunion qu’il importe de faire du lien entre les groupes Conférence des baptisé-e-s et les groupes Jésus pour élargir concrètement nos réseaux. Par ex. participer comme membre de la CCBF aux groupes Jésus, organiser des temps conviviaux CCBF locale et groupes Jésus (avec conférences ou pas), voilà des moyens naturels et simples d’avancer là où nous sommes.

Les rencontres de délégués des groupes locaux répondent à leurs fonctions : faire le point sur les avancées ici et là, étudier les meilleurs moyens de se rendre visibles et audibles localement, de fédérer des initiatives, voire d’être pivot de projets porteurs, ouvrant une espérance, un espace de liberté. « Non pas en enfants soumis que nous étions dans l’Eglise d’hier, mais en adultes responsables que nous devenons » : une mutation joliment exprimée dans ce bulletin.

Les échanges sont riches, enrichissants ; ils permettent de prendre de la distance, de réfléchir à son propre contexte. Si on note l’émergence de nombreux « collectifs » explicites, et aussi de réseaux plus informels, on constate que la création d’évènements génère toujours de nouveaux contacts et déclenche des alliances, voire des mobilisations. Pour passer de l’implicite à l’explicite, ce sillon est donc à creuser. Reste à développer le travail en région😊

Parce que nous portons aussi l’espoir de ceux qui ne peuvent, n’osent pas encore s’exprimer, soyons porteurs de dynamiques qui affranchissent. « Le peuple de Dieu est en marche » dit le chant… À nous de l’aider dans ce chemin. Il revient alors à la CCBF toute entière d’émerger significativement dans l’espace public. Et nous nous y employons manifestement tous ensemble. Un joyeux Noël à chacun !

Anne René-Bazin, Christine Tasset, Paule Zellitch

La Lettre inter – Groupes dans son intégralité  ici.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire