Ils inventent

Dans vos lieux d’insertion (paroisse, vie publique, vie professionnelle, engagements, ….) vous vivez des événements qui méritent d’être partagés parce qu’innovants ou surprenants, merci de nous les faire parvenir en utilisant par exemple le formulaire de contact : Nous contacter

Credo « Personnel » d’un membre du CCB44

Je crois en un seul Dieu, unique source infinie d’amour et de miséricorde Présence immanente et invisible en tout être humain

Je crois en Jésus, fils de l’homme, et  choisi parmi les hommes pour transmettre  le message divin.Il parcourut le chemin de la souffrance et de la mort.Il fut crucifié pour ne pas avoir renié ses convictions face à la cupidité des uns et à la lâcheté des autres. Il mourut et fut enterré

Mais il revit dans la plénitude de Dieu et de son Esprit Saint et présent dans la communauté universelle de son Église.Il est disponible pour tous ses frères et sœurs invités à l’accueillir.Je crois en l’offre divine de nous guérir et de faire de nous de véritables êtres humains, libérés.

Je crois en l’avenir  divin de l’humanité, Un avenir qui est Vie sans limites.

Gérard Dupont

Éléments de réflexions et témoignages sur le sacrement de Réconciliation

 

Le groupe « écouter » de CCB44 nous propose quelques éléments de réflexion sur le sacrement de Réconciliation et des témoignages sur ce qui se vit dans nos paroisses.
Actuellement, le sacrement de réconciliation est dans une situation pour le moins singulière. Une forme remporte l’adhésion des fidèles, c’est la célébration collective avec absolution collective. Une autre forme, la démarche individuelle est suivie par un très petit nombre de personnes. Là où les deux formes sont proposées, la première rassemble dix fois plus de personnes que la seconde.
Cela ne serait pas gênant si la célébration collective n’était pas « interdite » par la hiérarchie catholique et la démarche individuelle seule autorisée.

Comment expliquer ce paradoxe ?
Nous vous proposons quelques éléments, très simples, très limités mais qui peuvent peut-être amorcer une réflexion.

Lire la suite

Le groupe « écouter » de CCB44 a poursuivi sa réflexion sur la Réconciliation et souhaite ajouter des éléments à sa première publication. Nous ne prétendons pas faire de théologie, encore moins épuiser le sujet, nous vous livrons simplement quelques jalons supplémentaires dans notre cheminement.

Lire la suite

Les Matinées pour Dieu – St Bernadette et St Léger Orvault

Les « Matinées pour Dieu » telles qu’elles se vivent dans la paroisse Ste Bernadette et St Léger d’Orvault méritent d’être signalées et expliquées.
Elles sont organisées par une équipe de paroissiens depuis une dizaine d’années au rythme de trois par an.
Le but est de proposer aux participants de réfléchir sur un thème de vie, religieux ou non. Il y a généralement un apport, par un intervenant extérieur ou par l’équipe d’animation, suivi d’un temps de questions et d’échange avec les participants….

Lire la suite

Groupement des Paroisses Associées

Savez-vous ce qu’est le Groupement des Paroisses Associées ?

Savez-vous si votre paroisse en fait partie ?

Savez-vous si elle en est sortie récemment ?

Il existe en Loire Atlantique une institution qui organise une solidarité économique entre les paroisses du diocèse, le Groupement des Paroisses Associés. Les paroisses versent à cet organisme leur excédent une fois payés leurs frais courants. Les travaux et investissements, dont le coût dépasse une certaine somme, sont pris en compte par le GPA. Ainsi les paroisses « pauvres » sont aidées par les paroisses « riches ». Elles peuvent effectuer des travaux qui seraient hors de portée si elles devaient se contenter de leurs propres revenus. L’adhésion à ce groupement est volontaire.

Bien sûr, ce dispositif entraine quelques contraintes pour ses adhérents. Outre des obligations de forme (plusieurs devis, présentation et justification des projets, etc.), il enlève de fait une partie du pouvoir de la paroisse et de son curé puisque la décision finale appartient au comité qui gère le système. Les paroisses gardent une entière liberté de proposition.
Par contre, une certaine unité des actions diocésaines est assurée par ce biais ce qui n’est pas négligeable.

Cet organisme fonctionne bien depuis plusieurs dizaines d’années. Il n’est certainement pas parfait mais il remplit bien son objectif et cherche à limiter les contraintes.

Malheureusement, tout n’est pas si évangélique qu’il y parait.
Tout d’abord, les paroisses « pauvres » adhérent sans hésiter alors que les plus aisées sont plus réticentes.
Ensuite, rien n’est secret mais tout est fait pour rester dans la plus grande discrétion. La décision d’adhérer ou non peut être prise par un tout petit comité. Peut-être même par le curé seul ?

Certaines décisions laissent sans voie.
A la rentrée, une grosse paroisse du diocèse, très aisée, a décidé de sortir de l’organisation. Il semble que tous les prêtres de la paroisse n’étaient pas au courant, à plus forte raison les paroissiens. Pour corser le tout, le curé était sur le départ lorsque la décision a été officialisée. Comble d’aberration, une règle interne veut qu’une paroisse sortante récupère sa mise (1.3 millions d’euros dans le cas présent).

Si, comme nous, vous êtes estomaqués par cette information, renseignez-vous, demandez à votre curé ou à votre EAP si votre paroisse adhère au GPA. Sinon, demandez la raison de cette non adhésion.
Le droit canon stipule qu’une décision de ce genre ne peut pas être imposée à un curé, même par son évêque. Il faut sans doute que les laïcs s’en mêlent et exercent une pression amicale et respectueuse. Il n’est jamais trop tard pour revenir sur une décision malencontreuse.

Philippe GEORGE
président de CCB44

Temps de prière pour un mariage civil

Tout a commencé par un coup de fil de notre curé. Un couple s’était présenté au presbytère demandant si un temps de prière pouvait être organisé à l’occasion de leur mariage civil, alors que lui était divorcé. Le prêtre qui les a reçus étant absent à la date souhaitée, notre curé se demandait si un couple ne pouvait pas préparer et animer ce temps de prière et nous le proposait en tant que membre de l’équipe de préparation au mariage de la paroisse. Etant sensibilisé à la situation difficile des divorcés dans l’Eglise, nous avons accepté, très heureux de contribuer à ce moment important dans la vie de ce couple.

Lire la réalisation de ce temps de prière dans son intégralité….

 Un Dimanche autrement à La Baule Escoublac – Le 14 Octobre 2012

Les paroisses de Notre Dame et Sainte Thérèse La Baule et de La Trinité d’Escoublac-Pornichet proposent l’organisation d’un Dimanche autrement le 14 Octobre 2012.

Lire la présentation sur le site du Diocèse.

Lire sur le site de la Paroisse

 

« Oublions le mot paroisse » interview de Mgr Dominique Lebrun (évêque de St-Etienne)

En 2010, l’évêque de Saint-Étienne a partagé son expérience originale dans des zones rurales mêlant équipe itinérante et communauté de base. Un an plus tard, pour les deux paroisses Sainte Claire en Forez et Sainte Thérèse des montagnes du soir des expériences commencent à germer.

Lire l’article