La nomination du Père Le Vert à Bordeaux : « inquiétude et pétition des chrétiens de Gironde »

Dans un communiqué du 22 mars, la CCBF (ici) a alerté sur la nomination de Mgr le Vert comme évêque auxiliaire à Bordeaux, nomination qui a suscité le départ du père Francis Ayliés, très apprécié pour ses initiatives pastorales.

Mgr Le Vert a été évêque de Quimper de 2007 à 2015, et a dû démissionner à la suite d’une visite canonique qui a donné raison à son conseil épiscopal, lequel s’était opposé à l’achat d’un logement pour… sa secrétaire particulière. Les motifs finalement invoqués ont été des raisons de santé.

Par un appel du 24 mars, le « Collectif des baptisés non consultés » de Bordeaux s’insurge contre l’absence de toute consultation des baptisés et dénonce la légèreté avec laquelle l’institution persiste à nommer un ancien évêque qui a fait la preuve de son inadaptation à cette fonction.

La CCBF, solidaire de la démarche, invite à signer la pétition

Ce grave dysfonctionnement révèle une institution qui « s’auto-protège » plus qu’elle ne cherche à garder ceux qui savent parler aux hommes et aux femmes d’aujourd’hui. Avec un tel contre-témoignage, comment les millions de baptisés peuvent-ils être crédibles quand ils cherchent à annoncer l’Évangile sur leurs lieux de vie, dans leurs associations, dans leurs mouvements de spiritualité et d’entraide sociale ?
Ce qui arrive à Bordeaux peut arriver demain dans n’importe lequel de nos diocèses. Aussi, ensemble, refusons cette gouvernance contraire au bien commun de notre Église. Plus nous serons nombreux, mieux nous préparerons notre avenir de baptisés responsables.

Signer la pétition, prévenez votre réseau, partagez, soyez convaincants !

Anne Soupa, présidente de la Conférence des baptisé-e-s

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.